Sylvie ma voisine d’enfance V

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Sylvie ma voisine d’enfance VSylvie ma voisine d’enfance V(histoire vraie)-“J’ai tant envie te t’avaler me redit elle” la voix troublée- Et moi tant envie de te lécher à nouveau lui dis jeJe lui déposa un baiser sur son genou potelé gainé de nylon chair, elle ôta son soutif en dentelle blanche finement brodée, libéra ses magnifiques seins, les caressa. elle était nue devant moi, les jambes sublimé par les dim-up nylon, son triangle intime noir offert à ma vue.Je m’allongeais nu sur son tapis, made in Ikéa, lui demandant de venir s’asseoir sur mon visage. Elle marqua un temps, s’accroupit et m’offrit sa vulve entre ouverte…- “Assied toi complètement et couche toi sur moi” lui dis je “ainsi nous pourront nous boire mutuellement.”Elle comprit, à califourchon sur mon visage, elle s’assit, me donnant son sexe poilu et ses grosses fesses lisses et douces. Déjà ma langue et mes doigts la fouillait de concert, s’allongeant sur moi, elle pris ma verge en bouche et la téta comme un biberon.Par excitation et gravité elle coulait dans ma bouche et dans ma gorge, je me régalais de son nectar intime pendant qu’elle me pompait le dard avec application. Ses goûts secrets différaient, variaient au fur et à mesure du plaisir qu’elle prenait, tant tôt douce, puis acidulée, sucrée, puis l’orgasme venant poivrée et épicée, une chatte aux mille saveurs, le sexe de ma voisine.Studieuse et concernée, elle me gobait presque entièrement, je sentais parfois sa glotte sur mon gland, pompait, suçait afin de faire monter la sève balıkesir escort de ma tige. Elle m’excitait terriblement, les fesses rondes sur moi, je glissais légèrement en arrière pour mieux voir la raie de son cul. Des deux mains j’écartais ses deux miches blanches et découvrit son anus. Il n’était pas épilé, et de longs poils bruns épars poussaient au pourtour de son petit trou très serré.Je compris de suite qu’il n’avait jamais été honoré ni visité encore moins goutté. N’y tenant plus, je glissais ma langue mouillée de salive sur son anus. Elle s’arrêta tout net, releva son buste, et voulu se lever, je la retins lui bloquant les jambes et appuya plus encore ma langue sur son petit trou du cul. Elle inspira, expira, puis resta immobile comme pétrifiée, j’en profita pour introduire deux doigts en elle pour faire diversion… Elle ondula en poussant des petits cris, elle cocotait comme une poulette. Doigtée et prise, elle se laissait lécher son anus par ma langue douce et agile. Il était bon son cul, doux comme un étui de velours, je m’appliquais à lécher son trou du cul d’avant en arrière, d’arrière en avant. Le plaisir que lui procurait ma langue et mes doigts, l’avait mis à l’aise, et ses petits cris de plaisirs presque étouffés étaient rythmés par mes coups de langues sur sa rondelle. De mon autre main, je lui stimulais son bouton d’amour, le frictionnant, le tapotant, le caressant. Les trois sources orgasmiques de Sylvie étaient stimulées son clito, qui avait désormais doublé de volume, escort balıkesir trois doigts dans son vagin la fouillait, et la langue léchait son anus. Elle coulait, vibrait, psalmodiait, je sentais que son anus serré s’ouvrait, de la pointe de ma langue je pénétrais son petit trou en goûta l’intérieur de son pourtour. Elle eut un cri sourd, j’appuyais les caresses sur son clito, je senti une vague de chaleur monter en elle, elle couina…-“Je jouis” dit elle dans un presque sanglot, un râle profond l’emporta et elle bascula sur le coté, les spasmes orgasmiques secouant son petit ventre replet. Je la laissais en position presque fœtale cuisses serrées, les mains sur sa fente trempée quand elle revint à elle j’étais debout, je m’astiquais en la regardant.-“Comment tu fais ça ?” me demanda t’elle-“Comment je fais quoi ?”- “Ce que tu viens de me faire !”- “Je sais pas” lui dis je, “je me laisse guider par mon désir pour toi, Sylvie”” Et bien dit elle” en riantElle se mis à genou, empoigna ma verge, commença à me branler fermement, me lécha les bourses.-“C’est tout doux” dit elle-“Comme ton petit trou lui” rétorquais je- Elle rougit, baissa les yeux, puis toute honte vite bue, entreprit de me sucer en me regardant d’un air qui semblait dire je vais te purger maintenant. j’adorais son regard d’aînée, Sylvie presque nue à genou suçait ma queue pour en retirer sa sève de vie, ses gros seins ballottaient tandis que ma verge lui prenait sa bouche. Une main derrière sa tête, j’appuyais sur son crane balıkesir escort bayan pour rythmer les va et viens et sa tête sur ma tige. J’allais venir, elle le savait. Elle était comme je me l’étais imaginée : sexuelle, grosse mouilleuse, assumant, enfin son coté salope. Soudainement, trop excité par la vision de la turlutte de Sylvie à genou au milieu de son salon, je ne pus me retenir. Je posais mes deux mains sur ses épaules, et éjacula dans sa bouche. Des jets puissants de sperme chauds sortirent de mon urètre, inondèrent sa bouche. Elle ne broncha pas, n’ouvrit pas même la bouche, avala en me fixant d’un regard coquin qui me disait je t’ai bien eu. puis sorti ma verge et la lécha, quelques gouttes de sperme perlaient encore, un coup de langue les emporta.- “Tu es très bon” me dit elle exaltéeJe l’a relevais et à pleine bouche je l’embrassa…-“Demain, Jean-Marc est en permission, on pourra pas se voir du weekend” me dit elle- “Je sais” lui dis “je j’ai quelque chose à te demander par contre”-“Quoi ?” dit elle-“Tu sais ton collant et ta culotte en dentelle noire d’hier peut tu me les laisser pour le weekend ?” Je me caressait en pensant à toi avec…”Elle fut surprise, fila dans la buanderie, revint avec la culotte en dentelle dans le collant, me tendit l’ensemble.-“Tu enlèves toujours tout en même temps” lui dis je en riant- “Souvent” dit elle en souriantJ’examinais l’ensemble collant noir et culotte dentelle, le fond était maculé de larges traces de pertes blanches.- “Tu as ruiné ta culotte hier” lui dis je en riant- “Tu y est pour quelques chose ! “J’ai jamais eu une culotte dans cet état là” me rétorqua t’elle.Je mis l’ensemble dans ma serviette d’étudiant en doit, l’embrassa, pris congé et nous primes rendez vous le lundi suivant.A SUIVRE

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Genel içinde yayınlandı

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir